juillet 2017 >> juillet 2018

Etude de Faisabilité pour un outil de concertation NPNRU

La Maison du Projet Itinérante

>>>> Est Ensemble  <<<<

 

// Le contexte  >   

 

Dans le cadre de la réforme de la politique de la ville engagée en 2013, le principe de co-construction de la Politique de la Ville avec les habitants a été inscrit dans la loi. Plusieurs dispositions sont ainsi proposées pour favoriser l’intervention citoyenne comme le stipule cet extrait de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 :
« Chaque projet de renouvellement urbain prévoit la mise en place d’une maison du projet permettant la co-construction du projet dans ce cadre. »

Les maisons du projet ont pour but d’informer les habitants sur la rénovation urbaine de leur quartier. Elles sont également un lieu privilégié de rencontre et de concertation entre les habitants, les acteurs locaux de la politique de la ville, ainsi que les partenaires du renouvellement urbain (bailleurs, promoteurs, etc.) en devenant un lieu de vie et d’animation du quartier. 

 

Au-delà de ces dispositifs rendus obligatoires par la loi, Est Ensemble souhaite se doter d’une Maison du Projet Itinérante. Celle-ci serait complémentaire des Maisons du Projet Fixes, voire, pourrait, d’ici à ce qu’elles soient toutes fonctionnelles, assurer la transition pour répondre au besoins d’information des habitants en amont et pendant le projet.
Ce dispositif, qui permettrait d’aller au plus près des habitants et de s’intégrer dans des événements festifs ou rassembleurs (fête des voisins, marchés) serait un outil commun et partagé, mis à disposition par Est Ensemble, pour les partenaires du territoire (chefs de projets renouvellement urbain, chargés de démocratie locale), à destination des habitants des quartiers en renouvellement urbain, ainsi que des usagers de ces quartiers (bailleurs, commerçants, etc.)  

C’est dans ce contexte que s’est déroulée la mission de préfiguration de la maison du projet itinérante de juillet 2017 à janvier 2018, mission cofinancée par l’Etat dans le cadre du contrat de ville et confiée à l’Agence BAM.

// La Mission et la Méthode  >   

 

BAM a été missionné pour que le projet de Maison du Projet Itinérante soit co-construit avec les acteurs concernés : services techniques, conseils citoyens, élus, habitants volontaires, membres des associations locales. 
Concevoir un outil partagé entre 8 communes aux problématiques variées n’est pas sans complexité : l’avancement des projets de renouvellement urbain n’est pas toujours le même ; l’histoire de chaque quartier est différente. Il faut donc  travailler ensemble afin d’aborder chaque aspect selon plusieurs points de vue. 

Ainsi, entre septembre et novembre 2017  BAM a animé 5 tables rondes rassemblant 46 participants dont  :
        -17 conseillers citoyens
        -15 employés des services de la ville
        -8 techniciens d’Est Ensemble
        -6 Autres  (bailleurs, prestataires concertation, directeurs centres sociaux, gardiens d’immeuble...)

Ces tables rondes ont été organisées en rassemblant plusieurs communes quand cela semblait pertinent, notamment pour les secteurs de projets intercommunaux. Si quelques tables rondes ont rassemblé seulement 3 à 4 personnes, la plupart était composée d’une dizaine d’intervenants qui mêlaient techniciens et habitants. Les débats s’en trouvaient d’autant plus riches. 

// Le Benchmark  >   

 

Regarder ce qui se passe ailleurs, convoquer les références d’expériences similaires, c’est ouvrir le champ des possibles, et faire de la MPI un outil ambitieux et retentissant.
Après nous être saisis de tous les enjeux du projet, il s’agissait d’aller voir des expériences passées ou en cours sur d’autres territoires. Ces recherches se sont effectuées selon plusieurs critères, comme la forme, la facilité de mise en place, l’adaptabilité à la concertation.

Le Benchmark est présenté de telle sorte à pouvoir comparer efficacement les dispositifs en fonction des besoins. 
 

// Le Diagnostic du territoire et des besoins 

 

Le travail de recherche (benchmark) et les tables rondes ont permis de dégager un diagnostic précis des besoins - souvent disparates - sur le territoire.

Ce travail a aussi permis d'établir un état de l'art de la concertation sur chaque commune et notamment sur les 12 quartiers NPNRU. Ainsi un rapport a été envoyé à chaque ville exposant :

     >La rénovation urbaine
- Bilan rapide ANRU 1 (le cas échéant)
- Etat d’avancement, lancement des études, calendrier de l'ANRU 2
     >La concertation
- Les Conseils Citoyens (création ? mobilisation ? associations ? etc)
- La Maison du projet fixe (état d'avancement pour chaque quartier)
- Prestataires concertation, choix stratégiques concertation ANRU 2 (le cas échéant)
- Implication des habitants, réceptivité de la concertation, succès / dysfonctionnements :
Acteurs, associations locales

La seconde partie de ce diagnostic se focalise sur la maison du projet itinérante :
     > Les points d’accords :
- Les besoins qui se rejoignent sur le territoire
- La forme et l’aspect
- Modalités d’organisation et d’animation
     >Les points sensibles, difficiles :
- Les calendriers NPNRU : 2 situations
- Différentes TYPOLOGIES de quartier
- Liens avec la Maison de Projet Fixe
- Besoins / pertinence, Un curseur qui se place différemment pour chaque quartier
     > Les solutions trouvées > 1er cahier des charges
-modalité d’itinérance         -maniabilité / praticabilité
-stockage                        -temps et moyens de mise en place
-vitesse de déplacement      -contraintes météorologiques (dispositif couvert ? abrité)
-moyens humains nécessaires
// La formalisation de la maison du projet itinérante 
// Scénarios de mise en place

Sur la base des choix faits en conclusion du diagnostic, BAM établit des scénarios et budgétise les différents projets. Nous présentons :

     > Trois scenarios de forme

     > Trois scenarios de supports de présentation + technologie

>> MPI Simple    >> MPI sonore et visuelle    >> MPI connectée

     > Quatre scenarios de gestions

>> MPI gérée par Est Ensemble    >> MPI gérée par les villes   >> Engager un prestataire
>> Utilisation par d’autres structures

     > Deux scenarios d’animation

>> Animation restreinte     >> Animation développée

// La MPI devient la camionnette Parlons ensemble

Le cabinet d'Est Ensemble décide d'aller au-delà des concertations sur les NPNRU et prévoit une camionnette qui agira sur un éventail de thèmes plus larges.

L'achat et les travaux sur une camionnette d'occasion sont lancés à l'été 2018.

BAM rédige l'appel d'offres pour engager le prestataire qui gérera au quotidien le dispositif.

En novembre 2018 > la camionnette est utilisée pour la première fois !

Et grand hasard (qui ne fût pas sans faire très plaisir à BAM), c'est sur une de nos missions pour la ville de Bagnolet, que la camionnette a été testée pour la 1ère fois.

La boucle est bouclée !